14 commentaires

… ce dernier mesurerait 21 mètres d’arête mais pèserait plus de 200 000 tonnes.
(c’est tout l’or des réserves accessibles et celui déjà extrait depuis le début de l’humanité)

Il est parfois amusant de faire des comparaisons foireuses.
Les chiffres qui suivent sont basées sur les estimations de présence des éléments dans la croûte terrestre : les cubes sont à l’échelle les uns des autres (avec un zoom pour le cuivre et le platine) et représentent les tailles relatives d’hypothétiques cubes fait avec le métal contenu dans la croûte terrestre.

composition-de-croute-terrestre.jpg
Tous les métaux ne sont pas présents, et donc pas non plus tous les éléments. En comptant les non-métaux, le silicium est le second élément le plus présent en masse dans la croûte terrestre, le premier est l’oxygène (associé bien souvent au silicium, et donc sous forme de silice).

Parallèlement, l’osmium, bien que le métal le plus rare de la terre (on en produit moins d’une tonne par an dans la monde, à comparer aux 2500 tonnes d’or annuels), n’est pas l’élément le plus rare.
On estime en effet que les réserves d’Astate ne se limitent qu’à environ 25 à 30 grammes sur la planète (sans cesse renouvelés par désintégration radioactive).

Enfin, d’autres matériaux comme le Technétium ou le Neptunium sont artificiels et n’existent pas à l’état naturel de minerai.

14 commentaires

gravatar
Bleiddwn a dit :

Je ne sais pas si tu es à l'origine de l'illustration, mais j'adore le halo vert autour de l'Uranium.
C'est inévitable. T'as envie de faire paraître un truc radioactif, tu mets un halo vert autour. Depuis quand l'Uranium c'est vert ? :p

Sinon, super article, as always.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

C’est bien moi qui ait fait l’image ;)
L’uranium est très sombre en vrai (et j’ai voulu conserver les teintes de couleurs), et l’ombre verte c’est l’excuse parfaite pour le faire ressortir sur un fond noir :-D.

gravatar
qwerty a dit :

Vite spéculons sur l'osmium, seul valeur sûr ! l'or ne vaut plus rien!
blague à part, j'adore l'illustration !

gravatar
Valentin a dit :

Salut tous, Je signale deux softs (free) sur: www.Freshney.org

gravatar
Lypik a dit :

Pour le Silicium, à terme il n'y aura pas un épuissement ? Il est abondant mais comme il est très utilisé (mastic pour joint, électronique, panneaux photovoltaïque, etc.).

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Lypik : 25% de la croute terrestre est du silicium, ça fait (selon les sources) autour de 8 milliard de milliard de tonnes.
Pour comparer, l’eau totale sur terre c’est juste 1 milliard de milliard de tonnes.

Donc on a environ 8 fois plus de silicium dans la croute terrestre que d’eau sur Terre.

On a de la marge :-).

gravatar
Gilgamesh a dit :

C'est... En masse ou en mole ? =P
Et le silicium c'est un chemi-chonducteuuuuur :D
M'étonne de pas voir de sodium, mais bon ^^

gravatar
Lypik a dit :

@Le Hollandais Volant : En effet on a de la marge et heureusement pour nous car c'est vital pour l'électronique :-p. Et pour le carbone ? Car il y a une piste concernant l'évolution de l'électronique et le silicium. http://www.nanotechnologies.qc.ca/fr/blog/publications/graphene-nanocircuitry
C'est le Graphène. Mais si je comprend bien c'est toujours du silicium mais "modifié" ou du carbone en plus ? Enfin je suis un peu perdu du coup...

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Le carbone, il y en a assez aussi. Ne serais-ce que dans l’athomosphère, sous forme de CO2.

Le graphène c’est du carbone pure. C’est un sorte de figure d’héxagones (nid d’abeilles) avec des atomes de carbone.

Après, pour le processeur, rien n’empêche de combiner les deux : carbone et silicium.

gravatar
Poconos a dit :

Une erreur sans doute, le lithium qui à priori est en plus grande quantité que le cuivre et le tungstène selon le schéma apparaît à 0,002%.
Soit la valeur annoncée est vraie et le dessin est faux soit c'est l'inverse =)

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Poconos : Ah non ce n’est pas une erreur : le volume de Lithium sur Terre est plus grand que celui de Tungstène.
Par contre, le Tungstène est plus présent en masse.

La masse volumique du lithium est de 534 kg/m³ alors que celui du tungstène est de 19800 km/m³.
Une tonne de tungstène sera ~40 fois moins volumineux qu’une tonne de lithium

(C’est pour ça que les piles au lithium sont si légères ;)).

gravatar
Lol a dit :

Les bagues en or, c'est pour les fillettes. Vive les bagues en astate(bien qu'elle ne risque pas de faire long feu).


Remarque : Votre commentaire sera visible après validation par le webmaster.