8 commentaires

le pont du gard et son reflet dans l’eau
14 854 841 149 842 240 070 159 272 d’années : c’est la durée entre chaque alignement des 8 planètes et de Pluton, avec une précision d’un jour sur la durée de la période de révolution de chacune d’elle. Évidement, toutes les planètes ne seront donc jamais alignées : le Soleil aura explosé bien avant tout ça et statistiquement, on a moins d’une chance sur un millions de milliards pour que l’alignement se soit déjà produit dans le passé.

Si on prend des valeurs approchées (en années), et donc réduisant un peu la précision de l’alignement, on peut descendre à 6,2 millions d’années entre chaque quasi-alignement, et là ça devient déjà plus intéressant car ça signifie qu’un tel alignement s’est déjà produit depuis le début de l’humanité.


1000 kJ : c’est l’énergie contenue dans 40 grammes de chocolat noir et exploitable par l’organisme. C’est aussi l’énergie cinétique d’une voiture lancée à 125 km/h sur l’autoroute (source).

L’énergie c’est la capacité d’un corps à accomplir un travail, comme le déplacement d’un objet (une voiture ou un vélo, par exemple). Il y a différentes formes d’énergie (chaleur, déplacement, masse, lumière, électricité…) et il est possible d’utiliser des dispositifs convertissant une forme d’énergie en une autre. Ainsi, il existe des véhicules à moteur à hydrogène, à essence, électriques à batteries, électriques à panneaux solaires, énergie nucléaires qui ont tous une source d’énergie différente mais qui ont tous le même but de déplacer des passager, donc d’accomplir un travail mécanique.

Cette comparaison entre les voitures roulant à très vive allure et du chocolat permet de remettre les choses à leur place : l’énergie nécessaire pour faire fonctionner l’organisme humain est en réalité colossale.


0,023% : c’est la pente de l’aqueduc romain construit au premier siècle et approvisionnant la ville de Nîmes en eau. L’aqueduc est celui qui passe par le pont du Gard.
Ce qui est incroyable ici, c’est que la source d’eau est située à 52 kilomètres de Nîmes, et la dénivelé total n’est que de 12 mètres, soit moins de 25 centimètres de pente par kilomètre d’aqueduc. Les romains n’avais pas de pompes et n’utilisaient donc que la pente pour faire écouler l’eau.

Il est à peine imaginable que la difficulté d’avoir un aqueduc si long et une pente si incroyablement faible : à cette échèle, la courbure de la Terre est 17 fois plus importante que le dénivelé de l’aqueduc, les Romains ne pouvaient donc pas ignorer les conséquences de la rondeur de la Terre dans le tracé de leur aqueduc.

Ceci est d’autant plus impressionnant que les romains n’avaient ni calculatrice, ni GPS, ni télémètres laser. Juste des pioches, des compas et un génie assez impressionnant. Et 2000 ans après, le pont du Gard est toujours debout, on peut même le visiter.

Liens vers les autres épisodes :

image de Tiberio Frascari

8 commentaires

gravatar
lolo a dit :

je ne comprend pas ce passage : "à cette échèle, la courbure de la Terre est 17 fois plus importante que le dénivelé de l’aqueduc, les Romains ne pouvaient donc pas ignorer les conséquences de la rondeur de la Terre dans le tracé de leur aqueduc"

la courbure de la terre me semble être moins importante (de 25cm au Km donc) l'eau serais de "niveau" et ne coulerait ni dans un sens ni dans l'autre

de plus "les conséquences de la rondeur de la Terre", la terre eu été plate ou plus courbe que ça ne changeais pas le travail de dénivelé
et sur (de si courte distance) 1 ou 2 km on ne pouvait se rendre compte de la courbure de la terre (a l'oeil nu ou appareil de mesure de l'époque et pour peu qu'il ait des ligne droite suffisamment longue)

gravatar
Dams31 a dit :

Heu d’après la source, l'énergie cinétique d'une voiture à 125 km/h c'est 600 kj donc 1000 c'est un peu moins de 2 voiture et pas 10.
La comparaison n'en reste pas moins étonnante.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@lolo : si tu prends un bâton droit de 52 km de long, tangent à la terre à un bout, alors l'autre bout ne suivra pas la courbure de la Terre mais sera haut en l'air, 211m en l'occurrence.

En somme, une règle 100% droite ne permet pas de tracer un aqueduc qui se doit de suivre le rayon terrestre.

gravatar
Kipatchi a dit :

http://secouchermoinsbete.fr/2531-la-terre-est-ronde-y-compris-au-moyen-age

Contrairement au mythe, on savait déjà depuis longtemps au Moyen Âge que la Terre n'était pas plate mais ronde : les penseurs grecs tels que Ptolémée avaient déjà admis la rotondité de la Terre et avaient même calculé avec une grande précision sa circonférence (ils l'avaient estimé à 40 000 km, soit une erreur de seulement 75 km à l'équateur).
gravatar
lolo a dit :

@Le Hollandais Volant : je ne parlais pas d'une ligne droite tangente à la terre, mais bien d'un arc de cercle

Si on prend un aqueduc (qu'il fasse 1km ou 50km) suivant un arc de cercle (l'arc de cercle étant celui de la terre) chaque point de cet aqueduc sera à la même altitude, donc l'eau ne coule ni dans un sens ni dans l'autre, elle stagne.

l'aqueduc de Nîmes à une pente de 25cm au Km de sa source (point A) vers Nîmes (point B) ; l'eau s'écoule de A vers B

Hors tu écris : "une pente si incroyablement faible : à cette échèle, la courbure de la Terre est 17 fois plus importante que le dénivelé de l’aqueduc"

C'est ce passage que je ne comprend pas ! Si la courbure de la Terre est plus importante (que l'aqueduc ?), alors nous n'avons plus une pente, mais une côte de A vers B et donc l'eau s'écoule dans l'autre sens de B vers A

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@lolo : ce que je veux dire, c’est que pour construire un aqueduc si long, une seule règle droite ne suffit pas, il faut justement suivre la courbure de la Terre avec une grand précision.

Si l’aqueduc avait été rectiligne, elle n’aurait pas suivi la courbure de la Terre.
Dans cette hypothèse, pour revenir à une situation où on revient à suivre la courbure de la Terre, il faut descendre de 17 fois le dénivelé (soit 17×12 = 204 m) auquel il faut ensuite ajouter un dénivelé (12 mètres) pour que l’eau s’écoule.

gravatar
lolo a dit :

Ok la j'ai compris, depuis le début tu parlais par rapport à une tangente à la terre, ce que je n'avais même pas envisagé ; quand je parlais de ligne droite c'était direction (nord->sud ou autre) mais suivant la courbure de la terre.

gravatar
Erfingo a dit :
@lolo :
Particulièrement à la bourre, mais c'est des géodésiques, et plus vraiment des droites :)


Remarque : Votre commentaire sera visible après validation par le webmaster.