6 commentaires

Je n’ai jamais vraiment aimé les spectacles de magie. C’est beau et à voir, mais pour moi c’est l’explication d’un phénomène qui est la plus passionnante : un spectacle de prestidigitation est donc quelque chose de pas complet, auquel il manque l’essentiel.

C’est pour ça que je préfère les spectacles de science (comme ça) : l’explication y est toujours donnée et le but n’est pas de laisser le spectateur sur sa faim.

Mais… Ceci n’est satisfaisant que si l’explication donnée à un phénomène est correcte !
Aujourd’hui c’est un lecteur, Tsyr2ko, qui me pointe l’expérience des billes magiques qui disparaissent dans l’eau, les « Jelly Marbles ». L’expérience est montrée sur cette vidéo :

jelly marbles youtube capture écran

Tsyr2ko me signalait que certains sites disaient que ce phénomène était un hoax : que c’était faux, donc. En regardant mieux, le hoax ne concernait en réalité que les vidéos qui montraient comment faire soi-même ce genre de billes avec différent produits domestiques douteux, comme sur cette vidéo.
La vidéo en question expliquait le phénomène d’une façon totalement absurde : que les billes sont des produits liquides sous l’eau, mais quand on les sortait de l’eau, ils prenaient une forme solide grâce à des « tensions polaires » et d’autres explications compliquées.

Bien-sûr, ces explications sont fausses, et la réalité est bien plus simple, car oui, ces billes existent bel et bien !

Si ces billes disparaissent dans l’eau, c’est pour deux raisons :

  • elles sont transparentes-incolores
  • et leur indice de réfraction optique est la même que celle de l’eau

Si on plonge un objet en verre dans l’eau, on le voit parce que l’indice de réfraction optique du verre est différente de celle de l’eau : physiquement cela signifie que la lumière se déplace à une vitesse différente dans le verre que dans l’eau, et il s’en suit que le rayon lumineux forme un angle à l’interface eau-verre :

déviation de la lumière dans l’eau et le verre

En pratique, on observe une zone où les rayons lumineux se comportent différemment, et le cerveau en déduit que c’est là l’emplacement du verre, même s’il est transparent, tout comme l’eau.

Les billes « Jelly Marbles », elles, ont un indice de réfraction optique qui est égale à celle de l’eau : du coup, la lumière n’est pas du tout déviée quand elle traverse la bille. Il n’y a aucun zone où la lumière semble distordue et le cerveau ne voit rien : les billes paraissent invisibles :

indice optique 2

Il ne s’agit donc absolument pas que les billes se dissolvent dans l’eau aussitôt qu’on les y plongent, et se reconstituent dès qu’on les sort de l’eau. Bien que cette idée ne soit pas totalement absurde, ce n’est pas l’explication exacte au phénomène de disparition des billes dans l’eau. D’ailleurs, vous pouvez très bien sentir les billes quand elles sont dans l’eau : elles ne se « dissolvent » pas.

Par ailleurs, c’est exactement le même phénomène utilisé dans une autre expérience : il vous faut une petite bouteille en verre (bouteille de sauce Tabasco®, petit pot Ducros® ou autre pot en verre dans ce genre) et de la glycérine : l’effet est visible sur cette vidéo. L’explication est la même qu’avec l’eau et les billes : ici, c’est la glycérine qui a le même indice de réfraction optique que le verre : les rayons ne sont donc jamais déviés quand ils passent de l’un à l’autre, et le verre parait invisible !

Pour info, vous pouvez vous procurer les billes « Jelly Marbles » sur SteveSpanglerScience.com, et même sur eBay ou ailleurs. Ces billes sont aussi présentes dans les couches superabsorbants pour bébé.
Ces billes en polymère-superabsorbant retiennent de l’eau quand on les immerge toute une nuit et prennent jusqu’à 1000 fois leur volume initial : elles contiennent donc essentiellement des molécules d’eau emprisonnées dans les nœuds des longues molécules formant la bille. C’est la polarité de ces molécules qui absorbe l’eau (elle aussi polarisée).

6 commentaires

gravatar
Mys.er iA a dit :

Je ne verrais plus jamais ces petits sachets de bille, livrés avec tout et n'importe quoi, comme avant. Et le truc de la glycérine aussi, c'est impressionnant ! Article sioupa cool =) .

gravatar
ShaarliTech a dit :

Merci pour ces explications.
A quand un "magicien" qui nous ferait des tours basés sur des expériences comme celle-ci et qui nous les expliquerait ensuite...

gravatar
Jane Doe a dit :

Bien que cette idée ne soit pas totalement absurde*

Merci pour l'article.

gravatar
Erik a dit :

De la prestidigitation avec explications, ça existe. Aux USA, il y a un mouvement intellectuel qui s'appelle le scepticisme scientifique et qui commence avec des gens comme James Randi passé de la prestidigitation à la démasquer des escroqueries, arnaques et autres trucs de charlatans comme le "faith healing" : http://www.youtube.com/watch?v=Lp32xhYp_Xc

Randi lui même a déjà montré quelques trucs, mais il a aussi des fils spirituels dans le duo de prestidigitateurs "Penn & Teller" qui outre leur émission TV "Penn & Teller: Bullshit" ont aussi animé une sorte de "Nouvelle Star" de la prestidigitation". Et ils ont déjà eux-même exposé leurs tours en faisant des tours de passe-passe avec des gobelets transparents et autres choses :
- cups and balls : http://www.youtube.com/watch?v=8osRaFTtgHo
- sleight of hand : http://www.youtube.com/watch?v=oXGr76CfoCs
- trap door : http://www.youtube.com/watch?v=2H81A3bU68k

Brian Brushwood explique aussi des tours.

David Blaine aussi : http://www.youtube.com/watch?v=n1TGCg8VPyo

Et pour les gens qui aiment à la fois le cinéma et la magie, ils peuvent regarder le film : "Le prestige"

gravatar
seb a dit :
Ces billes en polymère-superabsorbant retiennent de l’eau quand on les immerge toute une nuit et prennent jusqu’à 1000 fois leur volume initial : elles contiennent donc essentiellement des molécules d’eau emprisonnées dans les nœuds des longues molécules formant la bille. C’est la polarité de ces molécules qui absorbe l’eau (elle aussi polarisée).

ça me fait penser à des petites billes qu'utilise ma copine pour certaines plante. Elles sont toutes petites et grossisse dans l'eau. Avec ça, pas besoin d'arroser, l'eau "s'échappe" des petites billes.


Votre commentaire sera visible après validation par le webmaster.