Photo d’un échantillon de la « couverture de survie » d’un module lunaire.
Parmi les inventions initialement conçues pour l’espace et la Nasa, la couverture de survie est l’une des plus connues. Elle servait à l’origine à protéger les appareils sensibles de la chaleur et du froid de l’espace. Ce n’est que bien après que les sportifs ont commencé à l’adopter pour ne pas risquer l’hypothermie juste après un effort important comme un marathon. Peu à peu, les services de secours l’ont adopté pour les missions de secours diverses.

La couverture de survie utilisées par les secours est généralement très fine et possède un côté argenté et un côté doré. Savez-vous de quel côté il faut la tourner pour se protéger ? Réponse rapide : cela dépend si l’on souhaite se protéger du froid ou du chaud !
Les deux faces de la couverture ont des rôles différents et on va voir ici comment ça marche.

Structure d’une couverture de survie

La couverture de survie est un film plastique très fin (13 µm) en polyéthylène téréphtalate (plastique PET) recouvert d’aluminium d’un côté et de polyimide de l’autre. Ces deux matériaux ont des rôles différents.

Le côté recouvert d’une très fine couche d’aluminium (déposée par vaporisation du métal) est très réflective, en particulier dans le domaine des infrarouges qu’il réfléchit à plus de 90 % et qui constitue la chaleur rayonnante. Dit autrement, le côté argenté réfléchit la chaleur.

L’autre côté, à l’apparence dorée bien souvent, est plus sombre et moins réflective. Ce côté absorbe donc plus de lumière et d’infrarouges.

Se protéger du froid

Dans le cas où l’on a froid, il faut tourner la face argentée vers soi. Ainsi, la surface aluminisée va renvoyer vers vous la chaleur rayonnée par votre corps. Les pertes thermiques de votre corps seront donc nettement plus faibles.

De plus, le côté doré absorbant la chaleur sera exposé vers l’extérieur et pourra donc capter et vous transmettre la chaleur extérieure (par exemple celle de la lumière du Soleil) :

Couverture de survie en mode réchauffant.
La chaleur du corps sont piégés et ceux du Soleil sont absorbés : la couverture réchauffe.

La couverture de survie agit donc de deux façons simultanément et dans le même sens : votre chaleur corporelle est conservée et la chaleur externe est également absorbée et réémise vers vous.

Se protéger du chaud

Si l’on souhaite se protéger de la chaleur ou du Soleil, il faut mettre la face argentée vers l’extérieur. Cela va réfléchir la lumière vers l’extérieur et l’empêcher de vous réchauffer. Votre corps, ainsi protégé de la chaleur incidente, pourra tranquillement évacuer sa chaleur par son mécanisme nature : la transpiration :

Couverture de survie en mode refroidissant.
La chaleur du corps est évacuée et les rayons du Soleil réfléchies : la couverture refroidit.

La face dorée, elle, va accentuer la déperdition de chaleur vers l’extérieur en absorbant une bonne partie de la chaleur rayonnée par votre corps et en la renvoyant là aussi vers l’extérieur.

Astuce pour se souvenir dans quel sens il faut tenir la couverture de survie

Pour se souvenir dans quel sens il faut mettre la couverture, on peut se souvenir de la combinaison anti-chaleur des pompiers, de leur casque argenté ou bien tout simplement des protège soleil dans les voitures : tous sont argentés pour renvoyer la lumière et la chaleur dehors.
Si vous avez trop chaud, il faut donc faire pareil : mettre la face argentée dehors (et l’autre côté vers vous).

Si vous avez trop froid, c’est l’inverse : la face argentée vers vous.

N’oubliez pas cependant : la couverture de survie agit comme un miroir à chaleur, mais il faut qu’il y ait un espace entre elle et vous. Autrement l’effet miroir ne marchera pas. Il faut donc utiliser la couverture de survie par-dessus vos vêtements et ne pas la coller contre vous ou la serrer fortement contre soi.

image d’en-tête de Steve Jurvetson

6 commentaires

gravatar
Pouf wrote:

Bonjour, et merci pour l'article.

"Il faut donc utiliser la couverture de survie par-dessous vos vêtements" ? C'est une erreur, non ? Ou alors, quelque chose m'échappe.

gravatar
Le Hollandais Volant wrote:

@Pouf : Oui, oui, c’est bien

par dessus

La seule erreur à ne pas faire de l’article…

Et merci aussi à @jhon Doe @klerk @bohwaz @John Doe @Slynus @Jojo @pisto pour avoir noté la faute également !

gravatar
killruana wrote:
Il faut donc utiliser la couverture de survie par-dessus vos vêtements

Sauf si tes vêtements sont mouillés. Dans ce cas, l'idéal est d'être à poil sous la couverture de survie. Parce que en vérité je vous le dis, l'eau, ça pompe super bien la chaleur.

Astuce du spéléo : avoir une bougie chauffe plat et un briquet avec la couverture de survie. Une petite bougie allumée sous la couverture de survie apporte un gain de chaleur très appréciable.

coup de pub : un problème de la couverture de survie est que c'est assez fragile et chiant à replier, et donc faiblement réutilisable. Si tu utilises pas mal les couvertures de survie pour du confort, je te recommande l'investissement dans un « poncho spéléo » (c'est le nom du produit). En gros, c'est un poncho en nylon assez épais dont l’intérieur est matière argentée réfléchissante.
Les inconvénients par rapport à la couverture de survie sont le prix (50€) et le volume pris dans le sac (~1l).

gravatar
Le Hollandais Volant wrote:

@killruana : Oui, je connais ces ponchos (mais je ne connaissais pas le nom) !

Ça peut être un truc idéal à avoir dans le coffre de sa voiture en cas de problème.

gravatar
Hugo wrote:

A noter aussi que la couverture de survie ne protège pas du tout du froid par le sol.

gravatar
Les jumeaux JFP/Jean-François POULIQUEN wrote:

▬JFP¦¦20200324¦¦Bonjour. Comme vous le dites vous même, la surface argentée fait effet de miroir, et pour s'en souvenir et bien considérer la couleur argentée comme un miroir qui reflète la lumière, et la surface dorée ne réfléchit pas la lumière. Donc si le miroir réfléchit la lumière et bien il ne l'absorbe pas et doit être mis en extérieur si on veut du froid intérieur. Nous ne comprenons pas pourquoi, vous énumérez les noms suivants ¦¦@JHON DOE @KLERK BOHWAZ SLYNUS @JOJO @PISTO, car ces lecteurs ne font pas partie de votre article, c'est donc curieux Ɂ Les choses simples sont quand même super géniales, car un petit film de rien du tout ne pesant presque rien, à des doubles effets. Vive la technologie simple car c'est vraiment impressionnant la technique mais aussi de la comprendre.
▬Les jumeaux JFP/Jean-François POULIQUEN


Votre commentaire sera visible après validation par le webmaster.