Des pierres d’humeur.
Parmi les bijoux qui existent, on trouve les pierres d’humeur (de l’anglais mood stone). Ces pierres, posées sur une bague ou accrochées à un collier changent de couleur en fonction de notre humeur. Aussi, la couleur est censée nous indiquer nos états d’âmes : rose quand on est enjouée, vert quand on est chanceux, orange pour l’inspiration, rouge si on est passionné, etc.

Ces pierres changent réellement de couleur quand on les porte, mais comment font-elles ça ?

Une question de température

Déjà, le bijou ne fonctionne que si on le porte : sa couleur ne changera pas si on la regarde posée sur la table, même si notre humeur change entre temps. La raison est très simple : quand on la porte (sur une bague ou un collier), la pierre prend la température du corps, ou du moins elle y est soumise.

Notre corps change de température, et chaque région du corps réagit différemment en fonction de nos émotions : quand on est content, le corps se réchauffe, en état de peur ou de colère, ce sont nos membres qui se réchauffent ; si on est déprimé ou triste, le corps est plus froid. Les changements de température ne sont que de quelques degrés cependant et ne durent que quelques minutes avant de changer de nouveau.

Les pierres d’humeur peuvent réagir à ce changement de température corporelle, mais le plus gros des changements proviennent de la météo : si on va dehors en hiver, la pierre (comme votre peau d’ailleurs) va être soumise au froid, et si on entre à l’intérieur, elle va se réchauffer.

Ces pierres changent réellement de couleur et en font un objet très sympathique, mais le fait que cette dernière soit liée à votre humeur reste à démontrer.

D’où vient le changement de couleur ?

Ces bijoux ne sont pas sans rappeler les tasses thermoréactives, dont le motif change quand on verse une boisson chaude dedans. Ces tasses fonctionnent grâce à plusieurs produits chimiques au sein d’une couche de peinture, dont un produit thermosensible. Le produit thermosensible réagit à la chaleur et agit sur un pigment, qui devient alors visible. Si la tasse refroidit, le produit thermosensible se stabilise et rend l’encre de nouveau invisible. Les tasses fonctionnent par une action combinée de plusieurs composés chimiques.

Les pierres d’humeur fonctionnent d’une autre façon.

Déjà, ces pierres sont artificielles (souvent en verre) et sont recouvertes ou remplies d’une couche de peinture. Cette peinture contient des cristaux liquides : ce sont ces cristaux liquides qui donnent une couleur à la pierre.

Les cristaux liquides sont des fluides, mais leurs propriétés optiques sont proches d’un cristal solide (d’où leur dénomination). Dans ces bijoux, la température affecte la forme, l’orientation ou la structure des cristaux liquides, qui vont à leur tour voir leurs propriétés optiques modifiées.

Du point de vue optique, ceci se rapproche un peu des couleurs d’une plume de paon : ces plumes n’ont pas de pigments colorés. Les couleurs sont structurelles, c’est-à-dire qu’elles proviennent de la structure des écailles sur les fibres de la plume (visibles au microscope) et des interférences lumineuses que ces dernières induisent sur la lumière.

Dans les pierres d’humeur, le température modifie la forme et la structure des cristaux et le changement de forme se traduit par un changement dans les longueurs d’ondes absorbées ou renvoyées, et donc la couleur du bijou.

Ces couleurs « structurelles » ne sont pas rares : certains minéraux, certaines écailles de poisson, certains papillons, scarabées, libellules, ainsi qu’une tache d’huile ou d’essence sur une flaque d’eau sont colorées via cet effet. Ces couleurs sont assez reconnaissables : ce sont toujours les mêmes et on un aspect lumineux « métallisée ».

Conclusion

Il existe plusieurs façons d’obtenir un changement de couleur à partir de l’environnement : les pierres d’humeur et les tasses thermoréactives en sont deux exemples. Certains t-shirt qui changent de couleur en utilisant des pigments, des leuco-colorant, changent de forme et de couleur selon la température ou encore les lunettes photochromiques (qui noircissent dès qu’on sort dehors) en sont deux autres (bien que pour les lunettes, le noircissement est obtenu grâce à l’action de la lumière UV du Soleil).

Dans les pierres d’humeur des bijoux, on relie la couleur de la pierre à l’humeur d’une personne par l’intermédiaire de sa température corporelle.

Certains thermomètres médicaux (thermomètres frontaux) ou d’aquarium fonctionne exactement avec le même principe, en utilisant des cristaux liquides.

On trouve les pierres d’humeur un peu partout en ligne. Par exemple sur Etsy ou Amazon.

Image d’en-tête en provenance de la boutique LowCostCraftSupplies

4 commentaires

gravatar
Djigr wrote:

Merci pour cet article, qui répond à toutes mes interrogations!
Au collège elles faisaient fureur, et bien que j'avais bien compris qu'elles ne variaient pas en couleur à cause de l'humeur, aucune idée de la vraie raison ! (Et disputes avec les copines parce que j'étais une rabat-joie)

gravatar
Kevin wrote:

1643, en référence à la naissance d'Isaac Newton ?


Votre commentaire sera visible après validation par le webmaster.